XI KANT KONGRESS, XI Congresso Kantiano Internazionale

L'ancrage de la philosophie transcendantale dans l'usage empirique des facultés

Matthieu Haumesser

Edificio: Palazzo dei Congressi
Sala: sala Pacinotti
Data: 26 maggio 2010 - 17:00
Ultima modifica: 13 aprile 2010

Abstract

Il est permis de retourner la formule qui ouvre l'introduction de la "Critique de la raison pure": s'il est vrai que la connaissance ne dérive pas entièrement de l'expérience, il demeure vrai aussi qu'elle commence toujours avec elle – et que ce point de vue de l'usage empirique n'est pas simplement un prolongement extérieur du questionnement critique. La question que nous posons, en nous restreignant au cadre de la "Critique de la raison pure" est la suivante: quel rôle exact cette référence au "commencement" de la connaissance, à l'usage empirique des facultés, joue-t-elle dans la réflexion transcendantale? Nous examinons tout d'abord cette question en étudiant le rapport problématique établi par Kant entre l'aperception pure et l'aperception empirique. Cela nous mène ensuite à préciser le rôle dans le questionnement critique de cet élément proprement empirique qu'est la matière des représentations. Enfin, nous essayons de réévaluer sur cette base le rapport de la philosophie transcendantal avec l'empirisme, et en particulier avec la philosophie de Locke.